Les appareils JoyBion Propacare fonctionnent sur un principe hautement innovant qui va bien plus loin du concept de filtre.

Nos filtres ne sont pas des HEPA et ne sont pas conformes à la norme mentionnée tout simplement parce que nos appareils sont des ioniseurs et le filtre sert uniquement à retenir les résidus des agents pathogènes désactivés. Nous vous en expliquons les différences.

Les appareils filtrants avec filtre HEPA ou de qualité inférieure filtrent l’air tel qu’il est et retiennent dans leurs mailles seulement et exclusivement les impuretés et les agents pathogènes présents dans l’air qui passent dans le filtre.

Nos ioniseurs JoyBion vont bien plus loin, ils émettent de très nombreux ions par minute, « poussés » dans l’air des intérieurs par un ventilateur évolué dont ils sont équipés. En quelques secondes, ces ions atteignent et envahissent le moindre recoin et toutes les surfaces exposées de la pièce, en s’attaquant aux virus, bactéries, CO, pollens, etc., et en les neutralisant rapidement. Ensuite, les résidus restent inactifs dans l’air et sont recueillis par le filtre de nos ioniseurs. Ce filtre a pour première fonction d’éviter que les particules des polluants désactivés soient renvoyés dans l’atmosphère par le ventilateur dont, comme nous l’avons dit, la première fonction est d’orienter les ions vers leur fonction de purification.

La fonction de nos appareils ioniseurs n’est pas « d’envelopper » les agents pathogènes dans un filtre, mais de les détruire directement dans l’air, pour les collecter dans le filtre ou les laisser retomber, une fois désactivés. Dans les filtres HEPA et d’autres moins évolués, les virus et bactéries actifs s’accumulent et, lorsque les filtres seront vidés, nettoyés ou remplacés, il existera un risque élevé de toucher et de respirer les agents pathogènes restés actifs, alors que dans les filtres de nos ioniseurs JoyBion Propacare seuls les résidus des agents pathogènes seront présents, et de plus désactivés.

Partager